Psychiatrie: un traitement controversé mis en place à l’Hôpital Jean-Talon

Psychiatrie : Un traitement controversé mis en place à l’Hôpital Jean-Talon à 

Montréal le 28 novembre  2019.  L’Hôpital Jean-Talon à Montréal s’apprête à installer et mettre en fonction une machine à électrochocs.

Le comité Pare-Chocs, Action Autonomie le collectif pour la défense des droits en santé mentale de Montréal, l’Écho des femmes de la Petite Patrie ainsi que Le Rebond  ressource alternative en santé mentale de la Petite Patrie, dénoncent  cette dérive de la psychiatrie qui s’intensifie depuis quelques années.

« Alors que l’on peine à organiser des services de première ligne  accessibles et de qualité, on ne trouve mieux que d’investir dans une technique qui date de plus de 80 ans et qui fait l’objet  d‘importantes contestations partout en occident1 » souligne Ghislain Goulet, porte-parole du comité Pare-Chocs.

« Nous réagissons vivement face à cette initiative et nous contestons ce virage vers l’utilisation d’une technique désuète, violente et déshumanisante plutôt que vers une proposition de solutions plus humaines et  modernes2. » souligne  madame Martinez, porte-parole de l’Écho des femmes de la Petite Patrie.

Les personnes visées par cette technique sont des personnes vulnérables, principalement des femmes et des personnes âgées.  Deux électrochocs sur trois sont administrés à des femmes.

  • Dès 2003, un rapport d’expert commandé par le Ministère de la Santé et des Services sociaux concluait que « Les incertitudes quant à l’efficacité et aux risques de l’ECT demeurent importantes.  Il est donc nécessaire de recueillir plus de données à cet égard. » On y énonçait aussi sept recommandations pour baliser l’utilisation des électrochocs. Mais aucune suite n’y a été donnée.
  • Dainius Pūras,  Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la santé, affirmait que « Le traitement des personnes souffrant de dépression doit s’éloigner de la forte dépendance aux médicaments et aux interventions médicalisées et s’intéresser davantage à la lutte contre les inégalités et les « déséquilibres de pouvoir » qui sous-tendent souvent cet état. »

 

 

Share
Publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT) | Commentaires fermés sur Psychiatrie: un traitement controversé mis en place à l’Hôpital Jean-Talon

Formation droits et recours, automne 2019

Horaire des formations:

Une formation sur les droits et recours en santé mentale
Pour connaître ses droits et apprendre à les faire reconnaître!

D’abord pour les personnes utilisatrices de services en SM mais aussi les intervenantEs.
C’est gratuit!
Les mardis après-midi à 13h30.
Prochaines formations:

  • Mardi le 29 octobre à 13h30:
    Évolution des droits et Charte des droits de la personne.

  • Mardi le 5 novembre à 13h30:
    La Loi sur la Santé et les services sociaux et le consentement aux soins.

  • Mardi le 12 novembre à 13h30:
    Le secret professionnel, l’accès au dossier et la confidentialité.

  • Mardi le 19 novembre à 13h30:
    La Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui.

Continuer la lecture

Share
Publié dans Droits & recours, Formation | Commentaires fermés sur Formation droits et recours, automne 2019

7e journée de l’Alternative en santé mentale

course follePour information: jaiunehistoire.com

Share
Publié dans Événement, Pratiques alternatives | Commentaires fermés sur 7e journée de l’Alternative en santé mentale

Journal La Renaissance

LE TOUT DERNIER NUMÉRO DU JOURNAL LA RENAISSANCE EST MAINTENANT DISPONIBLE

La Renaissance est le bulletin d’information d’Action Autonomie. C’est un bulletin trimestriel. Il se veut un outil d’information sur les droits et recours en santé mentale ainsi que sur les activités, les recherches et les actions menées par Action Autonomie.

La Renaissance est publié à 500 exemplaires qui sont distribués gratuitement aux membres d’organismes communautaires ainsi qu’aux CLSC de Montréal.

La Renaissance en version intégrale. Documents en format PDF.

Juillet 2019 Vol 26 no1

Share
Publié dans Analyse critique en santé mentale | Commentaires fermés sur Journal La Renaissance

13ième rassemblement d’opposition aux électrochocs

Électrochocs en psychiatrie

13ième rassemblement pour que cesse la violence à l’égard des femmes, des mères et des grands-mères

Quoi : Rassemblement « Disons NON aux électrochocs ».
Quand : Le samedi 11 mai 2019 à 11h00.
 : Place Émilie-Gamelin (métro Berri-UQAM).
Animation GRUPO TERRATO
Prises de parole:             
Le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec
Madame Sadia Messaili, auteure de Les fous crient toujours au secours. L’histoire de Ferid Ferkovic
Le témoignage poignant d’une mère contre un système de santé qui n’a pas su sauver son fils aux prises avec des problèmes de santé mentale, Éditions Écosociété, avril 2019.
Jean-Claude St-Onge, écrivain et philosophe auteur de:  L’Envers de la pilule. Les dessous de l’industrie pharmaceutique. Éditions Écosociété, 2e édition 2008. Préface d’Amir Khadir.Tous fous ? : L’influence de l’industrie pharmaceutique sur la psychiatrie, Montréal, Écosociété, 2013, TDAH? Pour en finir avec le dopage des enfants,Éditions Écosociété, 2015.
Gabrielle une survivante des électrochocs,  elle  a reçu un nombre inconnu d’électrochocs il y a deux ans, à l’âge de 19 ans.  Souffrant au départ de troubles alimentaires, elle doit maintenant survivre aux nombreuses séquelles des électrochocs.
Comité Pare-Chocs

À l’occasion de la fête des Mères, un important rassemblement aura lieu le 11 mai prochain à Montréal pour demander l’abolition des #électrochocs en psychiatrie. Les deux tiers des électrochocs sont donnés à des femmes. Selon des données obtenues par le comité Pare-chocs:

  • Près de 50% des électrochocs sont donnés à des femmes de 50 ans et plus;
  • 44% à des personnes âgées de 65 ans et plus.  Près de 10 % sont administrés à des femmes de 80 ans et plus;

Selon une étude récente les électrochocs causent plus de dommages chez les femmes et les personnes âgées

Au Québec, nous sommes passés de 4000 séances d’électrochocs en 1988 à plus de 11,000 en 2017.  S’il n’est pas immédiatement aboli, ce traitement doit être placé sous haute surveillance et faire l’objet d’un débat public.

 

JOIGNEZ-VOUS À NOUS LE 11 MAI, 13ième RASSEMBLEMENT CONTRE LES ÉLECTROCHOCS.

Pour des informations supplémentaires:  514-525-5060
    www.actionautonomie.qc.ca/parechocs/parec.html
    https://www.facebook.com/events/971060883284806/

Consultez cet article ….

Share
Publié dans Action Autonomie, Électrochocs (ECT) | Commentaires fermés sur 13ième rassemblement d’opposition aux électrochocs