Pour une Politique en itinérance

Régulièrement, nous sommes face à des situations où les personnes, prises dans le cercle des problèmes de santé mentale et la dédale de conséquences qu’ils entraînent (…) se retrouvent à la rue. Voici les éléments sur lesquels nous choisissons de nous attarder pour développer notre analyse.

  1. L’itinérance et les dysfonctionnements des services de santé et des services sociaux
  2. L’itinérance, la judiciarisation et le « tribunal santé mentale »
  3. L’itinérance et la problématique du logement et de l’hébergement en santé mentale
  4. L’itinérance et la pauvreté
  5. L’itinérance, et le financement des groupes communautaires

Nous sommes en faveur d’une politique en itinérance parce que nous croyons qu’elle puisse permettre une analyse sociale de l’itinérance et le développement d’une stratégie nationale et ainsi contribuer à éviter le piège de la personnalisation du phénomène. … (extrait)

PrintEmail

Référencement

Éditeur(s): Action Autonomie
Type: Mémoire
Pages: 15
Date: 2008-11-03
Format(s): pdf
Sujet(s): stratégie nationale du logement, lutte à la pauvreté et aux exclusions, dysfonctionnement des services de santé
Lieu: Présenté à la Commission des Affaires sociales.
Ce contenu a été publié dans Droits sociaux & Lutte à la pauvreté, Mémoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.