Baisse de 40% de l’utilisation des électrochocs au Québec

Montréal, le  10 mai 2017 – Après avoir atteint un nombre record en 2015, des chiffres provenant de la Régie de l’Assurance maladie du Québec, obtenus par le comité Pare-Chocs, démontrent que durant l’année 2016, le nombre d’électrochocs administrés au Québec a diminué de 40% par rapport à l’année précédente.

La baisse la plus radicale s’est produite à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, où une baisse de 50%, (soit 557 électrochocs) s’est produite,  l’Institut passant du premier rang au quatrième rang des établissements réalisant le plus d’électrochocs.

Par ailleurs, « le royaume des électrochocs » se trouve toujours dans la région du Centre du Québec avec un ratio de 2.3 électrochocs par 1000 de population,  la moyenne nationale se trouvant à 1.0 et  l’hôpital Ste-Croix de Drummondville étant au centre des activités. 

Bien que les raisons qui justifient  la diminution du nombre d’électrochocs soient encore inconnues, le comité Pare-Chocs se réjouit de ce résultat et va multiplier les actions pour que cesse enfin cette pratique violente et dégradante particulièrement à l’égard des femmes, des mères et des grands-mères.

Ainsi, le comité Pare-Chocs, tiendra, samedi le 13 mai à 11h, à la Place Émilie Gamelin à Montréal, son onzième rassemblement annuel contre l’utilisation des électrochocs.

Tableaux :

Comparaison établissement 2014 à 2016
Comparaison régionale pour les années 2011-14-15-16
Palmarès des électrochocs par région pour l’année 2016
Palmarès des électrochocs par établissement pour l’année 2016
Palmarès régional inversé pour l’année 2016

Source :  Comité Pare-Chocs

Pour informations :
Ghislain Goulet  514-562-7063 –  514-525-5060
http://www.actionautonomie.qc.ca
https://www.facebook.com/comite.parechocs

 

PrintEmail
Ce contenu a été publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.