Campagne « La mémoire est sacrée »

CAMPAGNE

LA MÉMOIRE EST SACRÉE

Le 26 octobre dernier, pour la première fois, l’Hôpital Notre-Dame à Montréal, nouvellement fusionné au CIUSSS du Centre-Sud de Montréal, a administré des traitements par électrochocs à des patientEs.

L’Électrochoc, une technique controversée datant de plus de 80 ans, fait l’objet de nombreuses contestations partout en occident.   Les personnes visées par cette technique sont des personnes vulnérables, principalement des femmes et des personnes âgées.

De nombreux organismes, dont le Comité Pare-Chocs, dénoncent cette nouvelle dérive en psychiatrie et lancent la campagne publique d’opposition « La mémoire est sacrée » pour demander que cesse l’utilisation de cette technique à l’Hôpital Notre-Dame.

Nous vous proposons d’exprimer votre opposition à cette décision en participant à la campagne « La mémoire est sacrée » :

1. En signant et en faisant signer vos membres, la pétition en ligne ou version papier.  Nous la retourner au plus tard le 30 avril 2019.
2. En signant comme organisme la Déclaration d’appui à la Campagne contre l’utilisation d’électrochocs à l’Hôpital Notre-Dame  et en nous avisant par courriel de votre appui par un simple « Nous appuyons la campagne contre l’utilisation d’électrochocs à l’hôpital Notre-Dame ».
3. En diffusant dans vos milieux les outils de cette campagne. (tract))
4. En participant aux différentes actions qui seront organisées.
5. En vous joignant individuellement ou en tant que groupe au comité contre l’utilisation d’électrochocs à l’Hôpital Notre-Dame.

Continuer la lecture

PrintEmail
Publié dans Campagne, Électrochocs (ECT) | Commentaires fermés

7 mars projection: Un monde d’indifférence

invitation

Publié dans Conditions de vie des femmes, Événement | Commentaires fermés

Psychiatrie : Un traitement controversé mis en place à l’Hôpital Notre-Dame

Psychiatrie : Un traitement controversé mis en place à l’Hôpital Notre-Dame

Montréal le 4 février  2019.  Le 26 octobre dernier, pour la première fois, l’Hôpital Notre-Dame, nouvellement fusionné au CIUSSS du Centre-Sud de Montréal, a administré des traitements par électrochocs à des patients.

Le comité Pare-Chocs, groupe militant pour l’abolition des électrochocs au Québec, dénonce cette nouvelle dérive en psychiatrie et lance la campagne publique d’opposition « La mémoire est sacrée » pour demander que cesse l’utilisation de cette technique à l’Hôpital Notre-Dame.

L’Électrochoc, une technique controversée datant de plus de 80 ans, fait l’objet de nombreuses contestations partout en occident.   Les personnes visées par cette technique sont des personnes vulnérables, principalement des femmes et des personnes âgées.  Deux électrochocs sur trois sont administrés à des femmes.

Continuer la lecture

Publié dans Campagne, Électrochocs (ECT) | Commentaires fermés