Journal La Renaissance

LE TOUT DERNIER NUMÉRO DU JOURNAL LA RENAISSANCE EST MAINTENANT DISPONIBLE

La Renaissance - Juin 2017 - vol. 24 no. 01

Électrochocs

Des électrochocs administrés à des jeunes garçons de 14 ans et moins!
Le Centre-du-Québec, le «royaume des électrochocs»

Les plans d’action sur la primauté de la personne :
Un outil pour un meilleur respect des droits?

Travail et santé mentale
Lancement d’un guide et élaboration d’une formation

L’insécurité du revenu
« Ton amour a changé ma vie wooo…. »

11ième rassemblement d’opposition aux électrochocs

 La Renaissance vol 24 no1

PrintEmail
Publié dans Analyse critique en santé mentale, Contention-Isolement, Droits sociaux & Lutte à la pauvreté, Électrochocs (ECT), Justice & Pratiques policières, Organisation et services de santé mentale, Pratiques alternatives, Qualité des soins, Travail | Commentaires fermés

Électrochocs : Le ministre doit agir!

Rassemblement à la Place Émilie-Gamelin

Électrochocs : Le ministre doit agir!

Montréal, le 13 mai 2017 – Une centaine de personnes ont répondu à l’invitation du comité Pare-Chocs à l’occasion de son 11ième rassemblement annuel contre l’utilisation des électrochocs ce matin à la Place Émilie Gamelin. Plusieurs personnalités et organismes étaient présentEs, dont des représentantes des groupes de femmes et des associations de défense des droits en santé mentale ainsi qu’un psychiatre brésilien, le docteur Vitor Pordeus.

Continuer la lecture

Publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT) | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés

Baisse de 40% de l’utilisation des électrochocs au Québec

Montréal, le  10 mai 2017 – Après avoir atteint un nombre record en 2015, des chiffres provenant de la Régie de l’Assurance maladie du Québec, obtenus par le comité Pare-Chocs, démontrent que durant l’année 2016, le nombre d’électrochocs administrés au Québec a diminué de 40% par rapport à l’année précédente.

La baisse la plus radicale s’est produite à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, où une baisse de 50%, (soit 557 électrochocs) s’est produite,  l’Institut passant du premier rang au quatrième rang des établissements réalisant le plus d’électrochocs.

Par ailleurs, « le royaume des électrochocs » se trouve toujours dans la région du Centre du Québec avec un ratio de 2.3 électrochocs par 1000 de population,  la moyenne nationale se trouvant à 1.0 et  l’hôpital Ste-Croix de Drummondville étant au centre des activités. 

Continuer la lecture

Publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT) | Commentaires fermés