Augmentation importante de l’utilisation des électrochocs au Québec

Hausse de près de 60% d’électrochocs,
une situation alarmante! 

Montréal  le 4 mai 2016 -C’est ce qui ressort des données récemment obtenues de la RAMQ par le comité Pare-Chocs.  Le nombre d’électrochocs administrés au Québec est passé de 6761 en 2011 à 10,690 en 2015, soit une augmentation de 58%.   L’augmentation la plus marquée s’est produite de 2014 à 2015 : 25% de plus en un an.

Pour Ghislain Goulet, porte-parole du comité Pare-Chocs, « cette augmentation est très inquiétante, l’électrochoc est un traitement controversé et dangereux qui peut amener des complications graves et en plus il cible des personnes isolées et très vulnérables. »

Malgré les demandes répétées du comité Pare-Chocs et de l’avis de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux qui considérait dès 2002 que les incertitudes quant à l’efficacité et aux risques de l’ECT demeurent importantes, la pratique des électrochocs est toujours sans surveillance au Québec. 

Pour dénoncer cette situation, le comité Pare-Chocs tiendra le 7 mai prochain, veille de la fête des Mères, la dixième édition de son rassemblement annuel contre les électrochocs. L’événement aura lieu à Montréal, place Émilie Gamelin à 11h00.

Tableaux:
Comparaison établissement 2014-2015

Pourcentage du nombre de séances, par groupes d’âges et de sexe
Palmarès des électrochocs par région
Palmarès inversé

Pour informations : 

Ghislain Goulet  514-562-7063 –  514-525-5060
http://www.actionautonomie.qc.ca/parechocs/parec.html
https://www.facebook.com/comite.parechocs

 

PrintEmail
Ce contenu a été publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT), avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.