Droit au logement et santé mentale

Des droits bafoués, des droits à revendiquer

Durant l’année 2011-2012, les demandes d’aide et d’accompagnement individuelles adressées à Action Autonomie concernant le droit en matière de logement et d’hébergement, détenaient le deuxième rang selon le volume de demandes, tout juste derrière celles concernant les services de santé et les services sociaux. …

Ce mémoire est écrit avec la volonté de porter publiquement le sort réservé aux citoyens et citoyennes dont le droit au logement est menacé, voir nié, à cause de leur état mental. Nous l’écrivons en joignant nos voix à celles d’autres individus et groupes pour qui le droit au logement n’est pas conditionnel, mais plutôt un droit citoyen indéniable. … (extrait)

Table des matières

  1. Des valeurs et une grille d’analyse pour guider l’action en matière de droit au logement
  2. Le logement indigne : le sort réservé à des nombreuses personnes vivant avec des situations en lien avec la santé mentale
  3. Le logement indigne : le visage de l’incurie politique
  4. Des solutions : le privé à la rescousse?
  5. Les conséquences et l’impact du logement indigne : des droits bafoués la citoyenneté amputée
  6. Revendications
PrintEmail

Référencement

Éditeur(s): Action Autonomie
Type: Mémoire
Pages: 18
Date: 2012-11-07
Format(s): pdf
Sujet(s): logement indigne, citoyenneté amputée, profilage social,
Lieu: Présenté à la Commission Populaire itinérante sur le droit au logement – Organisée par le FRAPRU.
Ce contenu a été publié dans Logement & Hébergement, Mémoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.