6e rassemblement d’opposition aux électrochocs

Manifestation comité Pare-chocs.

Pierre Éthier - Photographe

Le 12 mai dernier a eu lieu le 6e rassemblement pour dire  NON aux électrochocs!

Lors d’un rassemblement contre les électrochocs, le comité Pare-chocs a dénoncé l’inaction du ministre Bolduc dans ce dossier et en a appelé à la ministre aux aînés, madame Marguerite Blais.

Rappelons que, pour l’année 2010, les données recueillies auprès de la Régie de l’assurance-maladie du Québec révèlent que 41% des électrochocs sont administrés à des personnes de 65 ans et plus dont 30% à des femmes. Une recherche a démontré que les électrochocs causent davantage de dommages aux personnes âgées et aux femmes. Parmi ces dommages, les séquelles psychologiques ne sont pas les moindres.

A cet effet, Monsieur Gilles Simard, survivant des électrochocs, témoigne :

Ainsi, pendant un temps, l’essentiel de mes énergies fut consacré à survivre aux électrochocs : à ne pas mourir pendant, ni me réveiller fou, ni me désintégrer, ni me dissoudre (…) » [note 1]

Chaque jour, j’ai dû composer avec la crainte viscérale de perdre les plus élémentaires de mes moyens comme les facultés de penser, de parler, d’agir normalement. » [note 2]

Madame  Michèle Provost, représentante des Frères et sœurs d’Émile Nelligan ajoute :

« Les personnes qui ont subi des électrochocs que nous rencontrons luttent chaque jour pour retrouver l’essence de leur vie. »

Pour Ghislain Goulet, porte-parole du comité Pare-Chocs :

« Non seulement les électrochocs causent des dommages, mais en plus leur administration vulnérabilise les personnes qui les subissent, ajoutant à leurs problèmes. Nous sommes en droit de nous questionner sur leur utilisation et d’obtenir une réponse »

Ce sixième rassemblement annuel d’opposition aux électrochocs, organisé par le comité Pare-Chocs, clôt la semaine de la santé mentale.

[note 1] Gilles Simard. Le cœur enveloppé, les éditions JCL Inc. , Chicoutimi, 2012, p.29
[note 2] Ibidem p.37

PrintEmail
Ce contenu a été publié dans Communiqué, Électrochocs (ECT). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.